HISTOIRE D'OIES.COM - LES VOLAILLES TOURANGELLES

Le Plessis accueille des Volailles anciennes Tourangelles mais pas que ...???
 





 



























 L'OIE DE TOURAINE
 
 
 
 
Volaille ancienne de notre région, oubliée un temps reprend petit à petit, grâce à quelques collectionneurs passionnés, sa place dans notre patrimoine régional.
 
De taille moyenne, d'un blanc immaculé, aux yeux bleu ciel, aux palmes et bec orange vif.
Calme et sereine, elle est d'un élevage agréable.
 
* On la retrouvait sur la table des banquets de fin de vendanges ou lors de fêtes des battages, vers la fin septembre.
 
 
* La coutume veut que les Tourangeaux, le 11 novembre, fête de Saint-Martin, se réunissent en famille pour manger une oie rôtie.  
 
 
Cette tradition remonterait au IVème siècle:
"Les habitants de la ville de Tours, avaient choisi Martin comme successeur de l'évêque Lidoire décédé. Le nouvel élu ayant disparu, on partit à sa recherche, parcourant la campagne, fouillant les grottes des coteaux de Loire.
Lorsque, aux abords  d'une cabane abandonnée, des oies dérangées,poussaient de grands cris. Franchissant la porte de la masure, on trouva Martin en prières.
 
 
Grâce aux Oies, les Tourangeaux avaient retrouvé leur éveque."
 
~~~~~
 
* On retrouve dans les archives de Sainte Maure de Touraine la trace d'un ancien impôt concernant le propriétaire du lieu dit la Tournellerie, qui le jour de la Saint Michel, devait offrir au seigneur du château de la Louère, dont le fief dépendait, une oie blanche ayant un chef d'ail pendu au col et deux deniers.
 
 
 
 
Nous sommes à la recherche d'autres légendes ou coutumes de la Touraine ancienne en rapport avec les oies.
N'hésitez pas à nous contacter.
 

Vidéo réalisée sur l'élevage par l'Université François Rabelais - Léa - Slow Food Val de Loire 
"""""""""""""""""""
 
 
Les Oies du Plessis,
couvées de façon naturelles, par des poules en majorité, sont élevées en prairie dès les premières semaines, dès que la température extérieure le permet.
Au début, dans de petits parcs modulables, puis l'évolution de la taille des pâtures se fait d'elle même.

 










Photo collection privée "le plessis"










Photos collection privée "le plessis"


Au fils des mois la vie s'organise. Elles s'accaparent les prairies.

---------

Le Plessis voit son carnet rose 2012, augmenter le cheptel de 62 naissances.
2013
2014
2015
2016
---------------------------------------------------------------------------------------------


 LA GELINE DE TOURAINE 

Aussi appellée la "vieille poule noire de Touraine" ou "la noire de Touraine"









collection privée "Le Plessis"                            




Jusque dans les années 1870, la "noire de Touraine" s'étend progressivement sur tout le sud de la Touraine et sur une partie du Berry. La zone d'élevage est limitée au nord par Azay-le-rideau et Amboise, et au sud par Sainte Maure de Touraine et Levroux.
Elle fait alors la réputation du marché de Sainte Maure, de Montbazon et de Loches.
A cette époque, elle compte déjà parmi les spécialités locales : "Tout voyageur un tant soit peu cultivé, curieux de régionalisme, assimile immédiatement les rillesttes, les pruneaux, les gélines... et les vins deTouraine aux spécialités de la Touraine, Balzac ne fait pas exception"
(Extrait "la vie quotidienne en Touraine au temps de Bazac").

L'arrivée dans nos élevage de poule étrangères plus grosses, menacera de disparition notre petite poule noire, qui fort heureusement devint un défi pour les collectionneurs amateurs. En 1913, après l'avoir baptisée "Géline de Touraine", ils lui obtiendront l'homologation nécessaire pour leurs expositions avicoles.
Sans ces collectionneurs cette volaille aurait disparut de notre patrimoine.

en construction






LE LAPIN GRIS DE TOURAINE (en construction)



Assistant de création de site fourni par  Vistaprint